Informations utiles

SIGNES PRÉCURSEURS

Ils sont un ensemble de comportements et d’attitudes manifestés par une personne servant à signifier à l’entourage son intention de commettre un geste suicidaire. Lorsqu’il y a apparition de certains signes, il est important d’amorcer une démarche d’aide. La manifestation d’un seul signe chez une personne ne veut pas nécessairement dire qu’elle veut mettre fin à sa vie. Il est important de garder en tête que l’apparition d’un seul signe précurseur chez une personne ne veut pas dire automatiquement qu’elle souhaite se suicider. C’est l’accumulation de ces signes qui doit semer le doute. Par contre, on doit toujours suivre son intuition. Si on est inquiet, il y a sûrement une raison. N’hésitez donc jamais à poser la question et à offrir de l’aide.

Voici quelques signes que peuvent laisser une personne suicidaire :

DIRECTS

• Je vais me tuer
• Je veux mourir
• Je veux en finir

 

INDIRECTS

• J’ai tout raté dans ma vie
• Vous seriez mieux sans moi
• Bientôt, je vais avoir la paix

 

INDICES COMPORTEMENTAUX

• Distribution d’objets auxquels la personne tient beaucoup
• Réconciliation avec les membres de sa famille ou un ami
• Rédaction de son testament

 

INDICES ÉMOTIONNELS

• Désintérêt, perte de désir
• Pleurs, tristesse, apathie et découragement
• Brusques changements d’humeur
• Agressivité


COMMENT INTERVENIR AUPRÈS D’UNE PERSONNE SUICIDAIRE?

Demander directement à quelqu’un s’il veut se suicider, peut être difficile, mais c’est tout de même nécessaire si on a des doutes. Voici donc quelques trucs pour se faciliter la tâche.

• Choisir un lieu et un moment pour poser la question. Bien qu’il ne faille pas attendre trop longtemps pour le faire, il ne faut pas non plus le faire sur le coin d’une porte lorsque nous n’avons que deux minutes à accorder à la personne.
• Poser la question directement sans tourner autour du pot. Plus vous serez direct dans votre façon de la poser et plus la personne aura l’impression que vous êtes capable d’entendre la réponse et de lui venir en aide.
• Les mots utilisés sont aussi très importants. Bien que vous deviez la poser dans vos mots, privilégiez des termes comme « Veux-tu te suicider » ou « Penses-tu à mettre fin à ta vie ».
• Assurez-vous d’être prêt à entendre la réponse quelle qu’elle soit.
• Laissez la porte ouverte si jamais la personne n’est pas prête à vous parler immédiatement.

 

Ce qu’il faut faire

• Prendre le temps d’écouter
• Se montrer intéressé
• Être patient, calme
• Permettre à l’autre de dire ce qu’il ressent
• Rassurer, montrer qu’il y a d’autres possibilités
• Être attentif
• Maintenir ses engagements
• Questionner sans brusquer
• Aller chercher de l’aide avec l’accord de la personne

Ce qu’il ne faut éviter de faire

• Prendre l’autre en pitié
• Interrompre la personne
• Faire des promesses qu’on ne tiendra pas
• Parler de nos propres problèmes à une personne qui en a déjà bien assez des siens
• Faire la morale, juger
• Nier les problèmes
• Mentir
• Cacher des choses
• Imposer nos solutions
• Obliger l’autre à parler
• Ne pas s’arrêter à nos propres valeurs

NOUVEL OUTIL POUR LA PERSONNE SUICIDAIRE

Voici le fichier pdf (1 mo).